Copie des 2 Discours du Groupe 

Discours relatif à l'Investiture

Mesdames et Messieurs les membres du conseil municipal,

 

Les résultats du scrutin ont porté la liste de l’association DRALM en tête dès le 1er tour des élections, au-delà des 50% requis, avec un nombre de voix quasi analogue à celui obtenu par cette même association en 2014. Notre liste est arrivée en seconde position – et nous remercions nos électeurs - à bonne distance cependant de la première.

Qu’elle que fût l’ampleur du biais introduit de façon générale en France par la présence du SARS-CoV-2 et son impact sur la participation, la peur de se déplacer qu’un grand nombre d’électeurs a pu avoir, cette élection à nos yeux est acquise. Nous ne sommes pas « constitutionalistes ». Nous sommes légitimistes.

 

Et nous le sommes d’autant plus que nous savons toute l’importance qu’il y a à ce que chaque commune de France se dote d’un Conseil Municipal, et par conséquent d’un exécutif capable de gérer la crise économique et sanitaire en local. Il en est ainsi de notre Commune La MONTAGNE, comme de toutes les communes de France.

Je veux souligner ici toute la place faite aux maires dans le « plan pandémie grippale » établi par le SGDSN (le Secrétariat Général à la Défense et la Sécurité Nationale) en 2011. Vous pouvez le retrouver sur internet en libre accès. Ce plan, pour ceux qui en ont connaissance, a été suivi à la lettre depuis février par chacun des dépositaires de l’Autorité en France.

 

Légitimité de ces élections et surtout responsabilité face à une crise sans aucun précédent pour la France depuis la dernière guerre mondiale et dont notre commune et ses habitants malheureusement pâtiront.

 

C’est pourquoi, le Groupe Environnement & Solidarité que j’ai l’honneur de représenter ne souhaite pas présenter de candidature au poste de Maire, pas plus qu’aux postes d’adjoints. Par notre vote, nous nous abstiendrons.

Il appartient à la nouvelle majorité de trouver en son sein les personnes de compétences et d’engagement capables de s’investir au sein d’un exécutif et de porter notre commune, face à l’avenir et pour tous nos concitoyens. Nous veillerons à cela.

 

Pour le Groupe Environnement & Solidarités

Discours de Politique Générale

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les Adjoints, mesdames et messieurs les membres du conseil municipal,

La nouvelle majorité municipale s’est maintenant dotée d’un exécutif. C’est une bonne chose pour les raisons déjà évoquées.

Nous avons noté votre volonté de transparence, d’ouverture, d’écoute, de citoyenneté. Nous veillerons effectivement que cela soit bien le cas, et que l’information circule bien auprès de nos concitoyens. C’est notre rôle.

J’y ajouterai la bienveillance, la tolérance, la décision guidée par le diagnostic et l’absence de déni de réalité face à ce que j’ai toujours appelé la « vraie vie » par opposition aux idéologies de toutes natures dont nous espérons qu’il vous sera possible de faire abstraction.

Le Groupe Environnement & Solidarités pour le Montagne s’inscrira toujours dans une logique constructive pour notre commune, en accord avec les idées que nous avons défendues (et nous en avons porté des idées novatrices au cours de cette campagne !) et pour lesquelles nos électeurs nous ont fait confiance.

Mais qu’il nous soit permis en premier lieu d’évoquer, de nouveau, auprès de vous (je le fis par mèl il y a déjà plus de 15 jours) la nécessité d’entendre ce que sera votre politique – et toute sa déclinaison tactique – en lien avec cette crise. C’est plus informatif qu’une lettre ouverte.

Ce qui n’enlève en rien à la mise en place d’un règlement intérieur et d’une organisation municipale de façon parallèle : urgence et continuité.

Sur la gouvernance que vous projetez, DRALM nous a transmis par courrier électronique une épure de règlement intérieur et d’organisation de la vie politique des instances municipales. Nous vous en remercions.

 

Et nous avons commencé à vous répondre, même si votre document conduit à certaines questions sur l’organisation, concernant tout d’abord sa simplicité, ou encore selon nous une forme de mélange des genres entre démocraties participative et représentative (consultatif versus délibératif) dont il serait peut-être bon que vous demandiez aux services compétents de la mairie leur validité législative et réglementaire.

Ces questions, nous vous en avons fait part en retour, preuve s’il le fallait de notre volonté de nous inscrire dans une démarche constructive pour le bien de notre commune.

Il est fondamental que nos concitoyens puissent non seulement participer à la vie de la commune, mais aussi être informés de ce qui s’y passe. Nous diffuserons auprès de chaque citoyen, selon une certaine périodicité, un document récapitulant notre point de vue sur les méthodes utilisées et décisions prises.

Ces éléments seront par ailleurs portés sur un site internet dédié.

Et je parlai d’information et de « vraie vie » ; de contrôle démocratique : nos concitoyens doivent savoir et être informés que l’organisation actuellement prévues par la majorité DRALM ne permettra pas au conseil municipal, et donc aux oppositions présentes ici, de débattre des problématiques de sécurités, notamment de sécurité publique.

 

En quoi ces domaines devrait-il être absents du débat démocratique alors que chaque citoyen les vit au quotidien et parfois cruellement ? A-t-il été décidé de nier ces aspects ?

Je l’ai dit, nous veillerons à ce que l’information du public, le diagnostic des situations et la logique d’implémentation des mesures à mettre en place, répondent aux besoins de nos concitoyens Montagnards.

 

Je vous remercie

Pour le Groupe Environnement & Solidarités

Yves ARMAND

©2019 par Yves ARMAND. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now